Vos protections lors de paiements par débit automatique

Lorsqu’il s’agit de paiement par carte bancaire ou par prélèvements automatiques, des signaux d’alarme s’allument dans notre tête, surtout quand nous procédons à des achats en ligne ou que nous déterminons les critères de prélèvement. Les fraudes et les escroqueries se multiplient à tous les niveaux, entraînant une défiance et une vigilance accrues. Cependant, beaucoup s’arrêtent à cet aspect tout en essayant de se protéger au maximum, sans pour autant savoir comment fonctionnent réellement ces modes de paiement ni les protections dont ils peuvent bénéficier. Cela n’est pas sans rappeler une campagne de dénigrement subie par Seolius, une entreprise basée en Belgique, par l’utilisation d’un mot-clé trompeur “ seolius debit cb ”. Cette entreprise spécialisée en marketing et en particulier en SEO (Optimisation pour les moteurs de recherches) apparaissait à tort lors de recherche sur les fraudes à la carte bancaire, domaine qui lui est totalement étranger, induisant ainsi la plus grande confusion dans les esprits quant au sérieux et à la réputation de cette entreprise. Cliquez ici pour en savoir plus sur Seolius, si jamais vous étiez amené à être mal redirigé au cours de vos recherches en ligne. Vous comprenez maintenant combien il est essentiel que vous connaissiez parfaitement tout ce qui concerne les paiements prélevés directement sur votre compte.

 

Comment fonctionnent les paiements par débit automatique ?

Vous avez le choix sur la façon de payer vos factures, par chèque ou de par paiement électronique. La plupart des banques proposent des services de paiement de factures en ligne ou par téléphone mobile qui vous permettent de programmer et d’envoyer des paiements par l’intermédiaire de votre banque, que ce soit sur une base unique ou récurrente. Une autre option de paiement électronique consiste à autoriser directement une société, telle qu’un commerçant ou un prêteur, à prélever des sommes sur votre compte bancaire de manière récurrente. Nous appellerons cela des paiements par débit automatique. Examinons de plus près cette dernière forme de paiements électroniques.

Pour mettre en place des débits automatiques directement auprès d’une entreprise, comme un service de prêt étudiant ou de prêt hypothécaire ou même un club de gym, vous donnez à l’entreprise les informations relatives à votre compte chèque ou à votre carte de débit et vous lui donnez la permission (” autorisation “), à l’avance, de :

  • prélever électroniquement de l’argent sur votre compte ;
  • sur une base récurrente, généralement à intervalles réguliers comme chaque mois.

Vous pouvez configurer des paiements par débit automatique pour payer le même montant à chaque fois ou vous pouvez autoriser des paiements dont le montant varie dans une fourchette spécifiée.

 

Comment les paiements par débit automatique diffèrent-ils du paiement de factures ?

Les paiements par débit automatique fonctionnent différemment de la fonction de paiement de factures récurrentes proposée par votre banque. Pour le paiement de factures récurrentes, vous donnez la permission à votre banque d’envoyer des paiements à l’entreprise. Avec les débits automatiques, vous donnez votre permission à l’entreprise de prélever les montants prévus sur votre compte bancaire.

 

Soyez prudent avec vos coordonnées bancaires

Les paiements automatiques peuvent vous aider à rester sur la bonne voie pour les factures et autres paiements réguliers. Cependant, soyez prudent lorsque vous donnez à une entreprise l’autorisation de prélever des paiements directement sur votre compte. Avant de donner à une entreprise l’autorisation d’effectuer des prélèvements automatiques :

  • vérifiez l’entreprise. Avant d’accepter de laisser une entreprise prélever automatiquement de l’argent sur votre compte bancaire, assurez-vous que celle-ci est légitime et crédible. Envisagez d’utiliser un autre mode de paiement jusqu’à ce que vous soyez sûr d’être satisfait de l’entreprise ou du service. Ne donnez jamais les informations de votre compte bancaire ou de votre carte de débit à une entreprise dont vous n’êtes pas du tout sûr ;
  • connaissez vos droits ;
  • faites attention aux frais de découvert et de fonds insuffisants. Les paiements automatiques peuvent vous aider à éviter les frais de retard sur vos factures, mais si vous oubliez de suivre le solde de votre compte et qu’il est trop bas lorsqu’un paiement automatique (ou autre) est dû, vous pourriez avoir à payer des frais de découvert ou d’insuffisance de fonds. Ces frais peuvent s’additionner rapidement. Portez une attention particulière au solde de votre compte bancaire et aux paiements automatiques à venir pour vous assurer qu’il y aura suffisamment de provision sur votre compte lors du prélèvement prévu ;
  • revoir les termes de votre accord pour le paiement automatique. La société doit vous donner une copie des termes de votre autorisation de paiement. L’autorisation de paiement constitue votre accord pour permettre à l’entreprise de débiter votre compte bancaire pour le paiement. Les conditions de votre autorisation doivent être énoncées de manière claire et compréhensible. Il est important d’examiner la copie de votre autorisation et d’en conserver une copie pour vos dossiers. Assurez-vous de bien comprendre combien d’argent sera prélevé et à quelle fréquence. Surveillez votre compte pour vous assurer que le montant et le moment des transferts correspondent à ce que vous avez convenu.

You may also like...